COMPTES RENDUS DE BATAILLES

CAMPAGNE

BALADE FORESTIÈRE 52 Av. J.C.

Par José

La scénario original de la campagne est issu du Carnyx. Il a été modifié suivant les "besoins".

Cette campagne donna lieu à 3 batailles qui furent jouées en décembre 2005 et janvier 2006.

Pendant la conquête de la Gaule, les chefs Gaulois ne se montrent pas vraiment dociles, les Romains mettent du temps à pacifier définitivement le pays conquis de vive force. Aussi Rome doit rester sur ses gardes, empêcher toute rébellion à l’intérieur du pays, et empêcher toute intrusion venant de l’extérieur qui déstabiliserait les zones pacifiées.
Ce scénario offre le choix au Romain quand à l’objectif. En effet, une fois l’embuscade révélée, le Romain a, comme dans la réalité, la possibilité de s’adapter aux événements.
L’arbitre distribue en début de partie les feuilles de marches intitulées « Romains !» et « Gaulois ! ». Une fois que le Romain s’aperçoit qu’il est encerclé, l’arbitre donne le choix au Romain quand au nouvel objectif à atteindre (pas le détail) :

Embuscade!

Les germains!

Les renforts me suivent de près Tribun Géius!

 

Embuscade!

Gé joue les romains tandis que Gérard et Laurent jouent l'armée gauloise. José fait l'arbitre.

L'armée romaine comprend 2 légions, une de vétéran et une de novice, de la cavalerie numide, des javeliniers et de la cavalerie gauloise.

L'armée gauloise quant à elle est constitué de 16 petites hordes, de cavalerie lourde et moyenne, de javeliniers et d'archers. Laurent et Gérard commandant chacun la moitié de l'armée se trouvant d'un côté de la route. Les hordes en embuscade dans le bois ne peuvent attaquer qu'une fois que les légions seront arrivées au niveau du centre de leur ligne. La cavalerie doit fermer la pince sur l'arrière des romains et 4 hordes soutenus par des javeliniers et les archers doivent bloquer la route pour empêcher le romain de sortir.

Tour 1 à 6: L'armée romaine avance sur la route bien en colonne pendant 6 tours avant d'apercevoir les gaulois en embuscade loin devant. La colonne romaine comprend en tête les cavaliers numides, les javeliniers, la légion de vétérans, celle de novices et enfin la cavalerie gauloise qui ferme la marche.

Tour 6 gaulois: Les hordes devant bloquer la route viennent d'être aperçues par les cavaliers numides. Elles se précipitent vers la route pour fermer le passage aux légions.

Les hordes tentent de fermer la route tandis que les numides se déploient pour parer la menace.

Tour 7 romain: L'embuscade est révélée. Le Tribun Géius doit choisir une des 3 options que lui présente l'arbitre. En vrai romain (ou craignant la réaction de César); il décide de forcer le passage pour accomplir sa mission. Son général en chef se voit attribuer en conséquence les capacités Témérité et Valeur au Combat 1. Il envoie donc une unité de cavalerie gauloise prévenir César de l'embuscade qu'il subit. Elle sort de table de suite remplissant une condition de victoire. Maintenant, il doit réussir à sortir le maximum de troupes par le bord opposé en moins de 15 tours sinon les germains arrivent!.

Tour 7 gaulois: 3 hordes sous les hordes de Gérardix sortent du bois mais ne parviennent pas au contact. Oups! Mais 2 hordes aux ordres de Laurentix chargent une cohorte de vétéran de flanc! Celle-ci sera anéantie en 3 rounds de combats pour la perte de 2 socles de gaulois. Pendant ce temps là, les troupes devant bloquer le passage piétinent et tardent à arriver.

 

Géius donnant ses ordres.

Tour 8 romain: Il faut se dégager et pour cela un seul moyen: "Chargez!" hurle Géius à ses légionnaires. Les hordes imprudemment sorties du bois sont chargées par la légion de novice et l'unité de cavalerie restante. Les 2 hordes victorieuses du combat précédents sont quant à elles chargées par des cohortes vétérans. Les numides et javeliniers tentent de garder la route ouverte par leurs tirs. Géius manque de chance face à Gérardix lors des combats et il lui faut plusieurs rounds d ecombats pour arriver à détruire 5 socles de hordes au prix de un socle de légionnaire et de 2 socles de cavalerie (en reste plus qu'un!). Par contre, Laurentix éprouvent les pires difficultés à tenir face aux vétérans. Le centre gaulois passe en Moral Aggravé 1!!! Géius jubile, les gaulois font la gueule!

 

La charge des novices.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les survivants de ce combat.

 

 

Tour 8 gaulois: La cavalerie gauloise arrive enfin et ferme la retraite des romains. Je rappelle ici que les joueurs gaulois ne savent pas quelle option a choisi le romain. L'étau se resserre. Mais les hordes de Gérardix quoi chargent ne font rien malgré leur ardeur au combat et se font massacrées. le centre gaulois passe en Moral Aggravé 2 ce qui fait que les hordes sont Moral Aggravé 1.

Le romain doit faire face de toutes part!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tour 9 romain: Les vétérans tentent d'élargir la brèche vers la sortie. Gérardix reste abonné aux 1 et Laurentix ne fait pas mieux.

 

Les javeliniers gaulois en soutien de leur cavalerie tentent de couper à travers bois pour arriver plus vite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tour 9 gaulois: Le corps de blocage gaulois charge. Les flèches gauloises ne font pas plus d'effet que des allumettes sur les romains. 2 socles de gaulois contre un socle de légionnaire sont perdu.

Le combat est rude.

 

Tour 10 romain:La légion de vétéran charge le corps gaulois qui barre la route. Une balade pour elle! Le général gaulois à Gérardix qui participe au combat est blessé. Le romain poursuit la horde avec 24 dés de combat contre un seul pour le gaulois!!!. Le général gaulois est capturé. La cohorte perce sur une horde à Laurentix. Le romain perd un socle et la horde 2. Au final, le centre romain passe en Moral Aggravé 1 et le corps de blocage gaulois en Moral Aggravé 2.

 

 

Tour 10 gaulois: Les hordes arrivent à contacter de dos une cohorte qui les repousse.

Tour 11 romain: La dernière unité d'archer du corps d blocage gaulois est chargée et détruite. Ce corps atteint le seuil de déroute et ses restes quittent la table. La voie est libre!

Tour 11 gaulois: La cohorte de novices fermant la marche est chargée de dos par une unité de cavalerie lourde noble. Elle est détruite en 3 rounds pour le prix de un socle de cavaliers.

La cavalerie gauloise arrive...

 

Tour 12 romain: Vite vers le bord de table!

Tour 12 gaulois: Le reste de la cavalerie romaine périt , prise de flanc avec son général.

 

 

Tour 13 romain: Le romain se replie en ordre.

 

Le général en chef romain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tour 13 gaulois: On poursuit.

Tour 14 romain: Les numides sortent.

Tour 14 gaulois: Les dés d'ordres ne suivent pas!

Tour 15 romain: Les légions sortent.

Tour 15 gaulois: Les javeliniers romains esquivent les chargent gauloises et sortent.

 

Fin de la partie, le romain la remporte.

Il reste comme troupes:

Le romain doit maintenant battre l'armée germaine.

 

Les germains!

Les romains survivants doivent maintenant affrontés l'armée germaine composée de 8 petites hordes dont 3 impétueuses, 2 javeliniers et d'une cavalerie escortée. Théoriquement, un seul général doit commander l'ensemble mais devant l'affluence de joueurs le jour de la partie, un 2ème général à 8 a été rajouté au germain qui voit son armée scindée en 2 corps égaux. Le romain proteste un peu, faut dire que la mobilité du germain est accrue de l sorte, mais fair play il laisse faire.

José, arbitre impartiale, annonce alors que la légion de novice, suite au précédent combat, passe vétéran. Le Tribun Géius, commandant en chef romain prend les capacités Héros et Maîtrise Tactique des légions. Mais comme aucun des généraux romains n'a directement participé à un combat lors de la bataille précédente, aucun d'eux n'obtient la capacité Valeur au Combat 1. Et l'arbitre, toujours impartiale, estime que de plus aucun d'eux ne mérite d'être Commandement Opérationnel mais comme la bataille suivante va le montrer, ils n'en auront pas besoin...

Gé joue donc toujours les romain avec Guillaume qui joue le CiC germain. Gérard quant à lui joue le 2ème général germain.

La partie commence par le choix du terrain. Le germain place deux terrains difficiles et une colline dans leur zone de placement. Ces terrains se révéleront très difficile et escarpé. Le romain quand à lui place une colline dans sa zone te une autre dans la zone centrale mais les germains arrivent à la décaler vers leur zone!

Disposant de plus de points de reconnaissance que ses adversaires, Géius décident d'octroyer un bonus de +1 au Commandement à chacun de ses généraux pour leur 1er ordre de la partie. De plus, ayant gagné l'initiative au dés, il décide de laisser commencer les germains.

 

De gauche à droite: Gérardix aux moustaches grisonnantes et le jeune Guillaumix les 2 joueurs germains.

 

 

 

 

 

 

 

 

Géius le tribun romain

 

 

Tour 1 germain: Le corps de Guillaumix passe la colline. Bien tanké dans le terrain difficile, les hordes impétueuses de Gérardix ne partent pas en avant.

 

Guillaumix franchit la colline.

 

Tour 1 romain: Le romain avance en échelon.

 

Au fond l'armée romaine qui avance en échelons et au 1er plan le corps de Guillaumix qui va tenter de se rabattre sur le flanc romain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les redoutables cavaliers numides qui vont presque réussir à tourner le corps de Gérardix.

 

 

Tour 2 germain: Le corps de Guillaumix continue son avance.

 

Les hordes de Guillaumix.

 

Tour 2 romain: Les romains se dirige manifestement vers le flanc droit germain avec la ferme intention de le tourner avec leurs cavaliers numides.

Tour 3 germain: Gérardix tente de masquer ses hordes impétueuses avec ses javeliniers pour qu'elles ne partent pas tout droit.

Tour 3 romain: Géius continue son mouvement tournant.

 

Gérardix bien pensif devant la rapidité des cavaliers numides.

A gauche; Jeffius qui commandera les éventuels renforts romains lors de la prochaine partie.

 

Tour 4 germain: Gérardix parvient à contrôler ses impétueux. Guillaumix détache une horde pour aller fermer le passage entre le terrain difficile et le bord de table. Vite Guillaumix! Vite!

Tour 4 romain: Jeffius commence le tour par faire une blague: "IL y a les Huns et il y a les autres..." Je sais sorti du contexte ça ne fait pas vraiment rire mais sur le moment... Les troupes légères romaines sont sur le flanc droit des germains. Les javelots sifflent, une unité de javeliniers germain recule de 2 cm.

 

Javeliniers romains.

 

Tour 5 germain: Guillaumix se place, cavalerie escortée en tête.

 

 

Tour 5 romain: L'encerclement se confirme et le tir romain fait un socle de perte sur une unité de javeliniers germains.

Tour 6 germain: Gérardix tente de contrôler ses impétueux mais dès lea 1ère tentative, c'est loupé! Sa 1ère horde charge les javeliniers romains sans arriver à les contacter. Le reste de ses unités ne peut bouger de plus de 5 cm. La horde détachée par Guillaumix arrive enfin à poste et bloque le passage le long du bord de table empêchant ainsi à l'armée germaine de se faire tourner. la horde qui a chargé recule en désordre après avoir essuyé une volée de javelots.

 

Une charge qui tombe dans le vide.

 

Tour 6 romain: Une cohorte charge la horde sortie impétueuse du terrain difficile. Malgré son désordre, la horde remporte le combat mais ne peux poursuivre du fait de son état. Un socle est perdu de part et d'autre.

Tour 7 germain: Gérardix tente de profiter de la faiblesse de cette cohorte qui a perdu un socle mais surtout ses pilums en faisant charger par initiative une horde impétueuse (bonus de +1 à la charge). Mais grâce à ses 4 PP, la cohorte soutient le choc et fait égalité, réorganisation mais au prix d'un socle pour la horde!

 

Cohorte en difficulté? Que nenni!

 

Tour 7 romain: Une unité de javeliniers romains chargent leurs homologues d'outre Rhin. Ceux-ci décident de rester mais Géius rajoute une cohorte au combat. Les légers germains ne peuvent plus esquiver face à cette nouvelle menace! Ils explosent.

 

Observez bien le positionnement des troupes. Dans peu de tours cela aura complètement changé!

 

Tour 8 germain: La cavalerie escortée de Guillaumix charge une unité de numides qui esquivent. La horde ayant combattue précédemment charge la même cohorte. La cavalerie escortée passe désordre aux tirs. La horde gagne le 1er round de combat et repousse la cohorte qui perd un socle. Mais la cohorte gagne le 2ème round et repousse à son tour le germain qui perd un socle. Le 3ème round de combat voit celui-ci se terminer sur une égalité. Mais le plus important est que le corps de Gérardix passe en Moral Aggravé 1. Grâce à leur Ténacité 1, les hordes passent normal.

 

La cavalerie escortée se retrouve dangereusement en pointe.

 

Tour 8 romain: La cavalerie escortée germaine va devoir affronter une multitude de tirs. Le reste de la cohorte charge le reste de la horde qui est aussi chargée de flanc par des javeliniers. La horde meurt.

 

Javelots, javelots! Qui veut de mes beaux javelots?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fin de braves!

 

 

Tour 9 germain: Guillaumix tente d'avancer. Pas facile avec un commandement de 8.

Tour 9 romain: Le romain manoeuvre et charge de flanc. Deux hordes à Guillaumix passent désordre suite au recul aux tirs de l'une d'entre elles.

Tour 10 germain: Guillaumix tente de réorienter ses troupes. Deux hordes passent en désordre suite aux tirs.

 

Pas facile de contrer de la cavalerie légère quand on n'a que de l'infanterie!

 

 

 

 

 

 

 

 

Et hop, des hordes en désordre.

 

 

Tour 10 romain: Le romain donne un cours de manoeuvrabilité aux germains. Faut dire qu'avec un CiC à 10, ce n'est pas dur. Guillaumix se retrouve avec des troupes dans son dos!

 

Guillaumix qui tente de faire bonne figure face à sa situation.

Au fond, Gérardix portant la couronne des rois (bah oui, c'était l'épiphanie) traîtreusement volée à Jeffius!

 

Tour 11 germain: La cavalerie escortée en deux mouvements charge les numides pour donner de l'air aux germains. Les dés d'ordre ne sont pas avec Guillaumix.

Tour 11 romain: Deux cohortes chargent une horde à Guillaumix de face et de flanc et l'explose. Pas de percée car il reste 3 touches sur une cohorte et Géius préfère ne pas prendre le risque de perdre un socle.

 

Belle prise de flanc au centre de l'image.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tour 12 germain: La cavalerie escortée charge une cohorte, les autres hordes de Guillaumix se réorientent. Un socle de part et d'autre est perdu. Le corps de Guillaumix, donc du CiC germain, passe en Moral Aggravé 1 et le corps du CiC romain qui comprend les légions est quant à lui à 1 pt du MA1.

 

La charge de la cavalerie escortée.

 

Tour 12 romain: On tente de tourner le germain.

Tour 13 germain: Guillaumix fait reculer ses troupes vers le terrain difficile.

 

 

Tour 13 romain: Le romain tente d'envelopper l'ennemi. La cavalerie germaine, qui a perdu son escorte suite aux précédents combats, passe désordre au tir.

Tour 14 germain: Le dieu des dés n'est toujours pas avec Guillaumix. Ses hordes continuent leurs reculent.

 

 

Tour 14 romain: Les légions bougent à demi mouvement.

Tour 15 germain: Les hordes à Guillaumix rentre dans le terrain difficile.

Tour 15 romain: La cavalerie germaine recule en désordre hors de commandement suite aux tirs.

 

 

Tour 16 germain: Guillaumix tient bien le terrain difficile. Deux de ses hordes chargent une cohorte fraîche. Un socle est perdu de chaque côté. Le corps des légions passe en Moral Aggravé 1.

Tour 16 romain: Voyant cela, Géius décide de changer de flanc d'attaque et va porter son effort de nouveau sur le corps de Gérardix. Y a pas à dire, c'est bien un général à 10!

 

Il va arrêter de tourner le romain?

 

Tour 17 germain: RAS

Tour 17 romain: Quelques tirs...

 

 

Tour 18 germain: Les hordes forment une belle ligne. Suite à une touche et un 6 au dé de recul, une horde de Gérardix en met 2 autres en désordre!

Tour 18 romain: Une cohorte charge la cavalerie germaine qui esquive.

Tour 19 germain: La nuit tombe, les femmes de nos braves chefs les appellent, les armées se retirent chacune de leur côté.

 

Cette partie se termine donc sur un match nul avec un léger avantage pour le romain.

Il reste comme troupes:

Partie suivante, le joueur romain aura le choix de:

 

Les renforts me suivent de près Tribun Géius!

Géius décide de se replier vers les gaulois quitte à devoir affronter les germains en même temps.

Là, l'arbitre adapte un peu la campagne du fait de la présence des germains:

La cervoise nouvelle étant arrivée, le germain perd du temps sur le chemin et rejoindra le gaulois au tour 3 alors que le romain, véritable ascète, rejoint ses renforts.

Les renforts romains sont composés de:

Géius jouera le reste de son armée plus la cavalerie et Jeffius commandera quant à lui la légion de renfort et des javeliniers. Tous les généraux de Géius qui ont participés à toutes les bataille se voit attribuer la capacité Commandement Opérationnel.

Gérardix commandera l'armée gauloise scindée en 2 corps et Guillaumix commandera les germains avec un seul général (petit retour au scénario original).

La partie commence par le placement du terrain. Les romains placent une colline avec un terrain difficile au pied. Les germains placent 2 collines et un bois.

Gérardix placent ses hordes impétueuses derrière le bois pour les contrôler et sa cavalerie au centre de la table. La légion de Jeffius occupera le centre du dispositif romain alors que la cavalerie formera son aile droite et l'autre légion (constituée des restes des 2 légions ayant bien combattu) formera l'aile gauche.

L'armée gallo germaine commence la partie.

 

La table de jeu avec Guillaumix au fond, Cic Germain.

 

La cavalerie romaine sur l'aile droite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les hordes impétueuses de Géradix sur la colline.

 

 

Les glorieuses légions romaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tour 1 gallo-germain: Les hordes gauloises rentrent dans le bois dense qui est Position Avantageuse 2 pour elles. La cavalerie bouge doucement.

 

 

Tour 1 romain: En avant!

 

Au fond, Géius et assis Jeffius les deux tribuns romains.

 

Tour 2 gallo-germain: La cavalerie gauloise arrive sur le flanc droit romain! Gérardix d'un naturel plutôt attentiste surprend tout le monde par son impétuosité.

 

Pour une fois, c'est le gaulois qui manoeuvre le romain...

 

Tour 2 romain: La cavalerie romaine se réoriente. Les numides harcèlent une unité de cavalerie noble gauloise qui recule en désordre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tour 3 gallo-germain: Les germains arrivent sur la table et vont occuper le centre du dispositif gallo-germain. Par initiative, la cavalerie gauloise charge la cavalerie gauloise alliée romaine et les numides qui esquivent.

 

 

Pendant ce temps là, les hordes sont contrôler grâce au terrain.

 

 

 

 

 

 

 

Javeliniers romains.

 

 

Tour 3 romain: En impétuosité, une cavalerie romaine charge une cavalerie moyenne gauloise en désordre puis convertie sa charge sur des javeliniers. Le reste de la cavalerie romaine est contrôlée mais au 1er ordre qui est raté, elle part en charge ce qui entraîne un recul de la gauche gauloise sur esquive.

 

 

Tour 4 gallo-germain: La cavalerie moyenne manoeuvre enveloppe presque une unité de cavalerie romaine dangereusement avancée en pointe. Un socle de cavalerie moyenne romaine est détruit au tir.

 

 

Tour 4 romain: Une unité de cavalerie romaine charge en impétueux un socle de cavalerie noble contacté de flanc. Il sera détruit en un seul round de combat. Les numides quant à eux chargent de la cavalerie moyenne de flanc qui esquive en désordre et est rattrapée de dos en un 2ème ordre. Un socle de MC gauloise est détruit par les numides. Mais Géius décide de ne pas percer dessus avec ses moyens pour cause de touches résiduelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dur, dur de flanc!

 

 

 

 

La cavalerie gauloise prise de dos par les numides.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les positions après ces combats.

 

 

Tour 5 gallo-germain: L'aile gauche gauloise qui est à 2 pts du Moral Aggravé 1 recule prudemment. Les hordes gauloises sortent du bois et les germains avancent. Gérardix suspecte son allié Guillaumix de temporiser pour prendre sa place en Gaule...

 

 

Tour 5 romain: La cavalerie moyenne chargent les javeliniers gaulois rattrapés de dos en ordre. Le reste des ordres romains est loupé sauf pour la cavalerie moyenne. Les légions reculent en attente de l'annihilation de l'aile gauche barbare. Les javeliniers sont détruits en 2 rounds de combat sans perte pour le romain. L'aile gauche gallo-germaine passe en Moral Aggravé 1.

 

Les légions reculent.

 

Tour 6 gallo-germain: La moitié des hordes gauloises ne sont pas contrôlées et partent en impétueux sur l'infanterie légère romaine. Une unité de cavalerie moyenne, réduite à 2 socles, charge des cavaliers romains. Résultat du combat: 3 touches gauloises contre 7 pour le romain. L'unité gauloise est détruite et son général attaché est capturé (il servira de nourriture aux lions) et un socle de romain est détruit. Un socle de numide est détruit au tir. L'aile gauche barbare passe Moral Aggravé 2 à 1 Pt du Moral Aggravé 3!

 

 

Tour 6 romain: Les 2 socles restants de cavalerie moyenne partent en impétueux sur des javeliniers pris rattrapés de dos. Ils sont automatiquement détruits, l'ail gauche gallo-germaine part en déroute! Les 2 autres unités de cavalerie moyenne romaine partent tout droit!.

 

La fin de l'aile gauche barbare!

 

Tour 7 gallo-germain: 2 Hordes gauloises partent en impétueuses faisant reculer 2 unités de javeliniers romains. Le général germain Guillaumix déserte, rappelé par sa femme et Gérardix doit assurer seul le commandement. Tout semble reposer maintenant sur les germains pour les barbares en peaux.

 

Le corps germain.

 

 

 

 

 

 

 

Les hordes gauloises impétueuses.

 

 

Tour 7 romain: La cavalerie romaine se regroupe avant d'attaquer le corps germain qui est encore tout neuf. La légion de Géius, sur l'aile gauche romaine, descend de la colline pour tourner les hordes impétueuses qui se sont aventurées dans la plaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cavalerie numide et le traîtres gaulois passé au service de Rome. Qui n'en veut de mes sesterces?

 

Les légions descendent de leur colline...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tour 8 gallo-germain: Les hordes gauloises chargent mais ne contactent pas l'ennemi. La cavalerie moyenne germaine prend de dos une cavalerie moyenne romaine à 3 socles en désordre. Malgré cet avantage, le germain perd le combat de 1 touche ainsi qu'un socle.

 

 

Les javeliniers romains esquivent la charge des hordes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui c'est qui va manger gras? Et bien ce n'est as celui que l'on croit!

 

 

 

Tour 8 romain: Une cohorte charge de flanc une des hordes gauloises sorties du bois et qui se trouve en terrain très difficile. La cavalerie romaine contre charge la cavalerie germaine qui est détruite. Deux cohortes chargent de face et de flanc une 2ème horde gauloise qui se fait détruire. L'aile droite gauloise passe directement en Moral Aggravé 2, à 4 Pts du Moral Aggravé 3!

 

La fin des cavaliers germains.

 

Tour 9 gallo-germain: En arrière toute pour les gaulois! Les javeliniers germains chargent leurs homologues romains et se font proprement ouvrir. Jeffius et les gros dés, c'est une histoire d'amour... Un unique socle de javeliniers romains est détruit.

 

Général gaulois cherchant une mort glorieuse.

 

Tour 9 romain: Le Cic romain, Géius, donne 3 ordres consécutifs à sa légion et qui se retrouve derrière la ligne gauloise et germaine en haut de leur colline! Par contre Jeffius loupe ses ordres.

 

Les germains ferment le bord de table pour éviter d'être tourner par la cavalerie romaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais qui c'est qui est sur la colline là bas derrière?

 

 

 

 

 

 

C'est les romains!

 

 

 

 

Devant l'heure avancée et l'état de leurs troupes, les gallo-germains capitulent en rase campagne. C'est un succès complet pour les romains qui vont pouvoir organiser des jeux grandioses à Rome grâce à tous leurs nouveaux esclaves.

 

La position des troupes en fin de partie.

 

L'armée romaine a été fournie par Gé, les gaulois / germains par Gérard. José a fourni les numides et quelques gaulois.

Haut de Page